LA CLÉ DU BIEN-ÊTRE : LE ZINC

LA CLÉ DU BIEN-ÊTRE : LE ZINC

Le rôle du zinc dans notre organisme est difficile à surestimer. Il participe au fonctionnement du système nerveux, endocrinien et reproductif. En particulier, le zinc intervient dans la synthèse des protéines et des hormones de la thyroïde, dans la réponse du pancréas à une augmentation du taux de sucre dans le sang, ainsi que dans les processus de cicatrisation des plaies. Le zinc agit comme catalyseur dans plus de 250 réactions dans l'organisme.

Des études récentes ont montré que le zinc est un traitement efficace du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) chez les enfants.

De plus, la consommation de zinc prévient le développement du rhume, provoqué par une infection à rhinovirus. Si la maladie est déjà présente, le zinc en réduit la durée et l'intensité.

La médecine moderne reconnaît également que certains types de dépression sont liés à une carence en zinc. Il a été prouvé que en cas de déficit en zinc, les antidépresseurs sont moins efficaces. Une prise quotidienne de zinc agit comme un antidépresseur, mais l'effet ne se fait généralement ressentir qu'après au moins 6 semaines de prise.

Le rôle du zinc dans la prévention et le ralentissement de la dégénérescence maculaire - une affection de la rétine de l'œil - a été identifié.

Une prise de zinc pendant trois mois permet de lutter efficacement contre différents types d'acné, réduisant ses manifestations de 75 %. Dans le cas de l'acné, le zinc est également efficace lorsqu'il est appliqué localement.

Selon des études récentes, l'inflammation de la thyroïde (thyroïdite) est le résultat d'une carence en iode et en zinc.

Les signes de carence en zinc comprennent la perte de cheveux, la diminution des sensations gustatives, la cicatrisation lente des plaies et des taches blanches sur les ongles.

Le zinc est l'un des principaux agents de la médecine anti-âge et est essentiel en cas de problèmes de fertilité. Il est nécessaire pour le bon fonctionnement du système immunitaire et de la prostate.

Les huîtres et les graines de citrouille sont riches en zinc, de même que le jaune d'œuf et les légumineuses. On trouve également du zinc dans les légumes et les fruits, les céréales non raffinées et le poisson.

Il est IMPORTANT DE NOTER que la digestibilité du zinc diminue considérablement en cas de déséquilibre de la flore intestinale. Par conséquent, si vous prenez du zinc en supplément, assurez-vous d'abord de rétablir l'équilibre de votre microbiote intestinal.

Mila Bishar
Naturopathe
Paris

Retour au blog